Candidater à un financement

L’université de Bordeaux offre de nombreuses opportunités de financement pour démarrer un doctorat dans l’une de ses écoles doctorales.

© Fotolia 82102228

Les contrats doctoraux et les missions complémentaires

Le contrat doctoral constitue la principale forme de soutien susceptible d'être attribué aux doctorants. Les 8 écoles doctorales de l’université de Bordeaux lancent chaque année une campagne de recrutement.

© université de Bordeaux

Appel à projet doctorat interdisciplinaire UB

Le collège des écoles doctorales de l’université de Bordeaux a lancé de nouveau en 2018, un appel interdisciplinaire visant à favoriser le décloisonnement des recherches menées au sein de ses 3 départements.

© Fotolia 90557231

Appel à projet doctorat international UB

Le collège des écoles doctorales de l’université de Bordeaux lance chaque année un appel international pour des contrats doctoraux en cotutelle avec les partenaires internationaux de l’université de Bordeaux.

Appel à projet doctorat handicap

Le collège des écoles doctorales offre la possibilité aux étudiant(e)s en situation de handicap qui souhaitent effectuer un doctorat dans un laboratoire de recherche de l'université de Bordeaux de présenter une candidature.

Programmes pour candidats internationaux

Il existe de nombreux programmes de financement pour les candidats internationaux souhaitant effectuer un séjour à Bordeaux pendant leur doctorat.

 Robert Wilson - Fotolia.com

Aides à la mobilité internationale

Il existe différentes opportunités pour financer son séjour de recherche à l’étranger pendant le doctorat.

Appels à candidatures graduate programs

Chaque année, les 3 graduate programs de l’université de Bordeaux lancent un appel à candidature pour des contrats doctoraux et proposent des aides à la mobilité à leurs étudiants.

Le dispositif CIFRE

Le doctorant prépare le doctorat en entreprise, en menant un programme de recherche et développement en liaison avec une équipe de recherche extérieure à l'entreprise.

Clinique du droit © Olivier Got

Les missions complémentaires d'enseignement

Un doctorant contractuel peut exercer, en complément de son activité de recherche, une activité complémentaire d’enseignement pour un maximum de 64 h d'enseignement réparties sur l'année universitaire.